Hors-série #3 : Comment voyager en période de covid ?

La stack du voyageur averti 🌍

Hello !

Ici Ulysse en direct de Johannesburg. 🇿🇦

Depuis le premier déconfinement en août 2020, j’ai voyagé dans 6 pays : Espagne, Italie, Bulgarie, Émirats arabes unis, Tanzanie et Afrique du Sud.

Je reçois beaucoup de questions du type “Comment tu fais pour voyager avec la covid ?”

Je vais vous partager toutes mes astuces dans ce hors-série. C’est du bonus, c’est cadeau.

Avant mon départ, j’ai reçu beaucoup d’avertissements de mon entourage. Je les ai ignorés.

Résultat : la France est reconfinée, quand je rencontre des lions en safari. 🦁

La covid fait peur, et il est compréhensible de chercher un endroit où l’on se sente en sécurité (souvent chez soi).

Pour autant, si l’on rationalise les chiffres, il fait parfois bon se trouver loin de la France.

Nous sommes en proie à de nombreux biais. Il n’est pas beaucoup plus difficile de voyager en période de covid. Cela demande simplement un petit peu plus d’organisation pour jongler avec cette contrainte supplémentaire.

Heureusement, depuis le challenge #8, jongler ne nous fait plus peur !

Avant de rentrer dans la technique, jetons un œil aux avantages et aux inconvénients.

À noter : Tous les outils cités seront répertoriés dans la dernière partie : La stack du voyageur.


Avantages et inconvénients

Avantages :

  1. Réduire le risque et esquiver le confinement

En choisissant bien, vous pourrez aller dans des pays où le virus est moins actif qu’en France. Depuis mon départ, je n’ai subi aucune contrainte de couvre-feu ou de confinement.

  1. Moins de touristes

Nous avons par exemple visité le parc Aquaventure à Dubaï sans jamais faire la queue. À Zanzibar, nous étions seuls sur une petite île (Changuu - quelques images ici), entourés de centaines de tortues géantes des Galápagos.

  1. Prix plus bas

C’est la guerre des prix pour attirer le peu de touristes disponibles. Pour vous donner une idée, nous avons bénéficié d’un hôtel 5 étoiles à Dubaï avec piscine vue Burj Khalifa pour 60€/nuit, petit dej’ (trèèès copieux) inclus.

Inconvénients :

  1. Moins de touristes

Cela peut sembler paradoxal, mais si vous aimez rencontrer du monde dans les auberges, vous serez déçus.

  1. Peu de destinations accessibles

Il faut composer avec les contraintes du moment dans chaque pays. Nous verrons par la suite comment faire pour trouver des destinations où voyager.

  1. Les endroits fermés

Bars et restaurants ne sont pas tous ouverts. Quand je suis passé à Ibiza (en août, pour rencontrer le fondateur de Chatroulette - no joke), l’ambiance était bien différente de ce que nous imaginions. En Tanzanie, beaucoup d’hôtels sur la côte n’étaient pas ouverts par manque de touristes.


Trouver une destination

La contrainte principale est celle des règles imposées par chaque pays, notamment aux frontières.

Je ne voyage qu’en allers simples. Pour trouver ma prochaine destination, j’utilise deux fonctionnalités de Skyscanner.

  • Je mets l’aéroport le plus proche du lieu où je me trouve.

  • Dans À, je renseigne Partout.

  • Pour Départ, je passe sur l’onglet Tout le mois pour obtenir le jour le moins cher pour chaque destination proposée.

En cliquant sur une destination, on se retrouve avec une carte des prix sur le mois. Il n’y a plus qu’à repérer un vol.

Super, nous avons une première idée.

Étant un digital nomad, je vérifie que chaque destination est compatible avec mes critères sur NomadList. Je suis tellement in love de ce site que j’ai payé l’accès à vie pour 99 $, donnant accès à tous les filtres et à la communauté.

En cliquant sur une vignette, vous accéderez au détail de chaque critère.

Cliquons sur l’onglet “Cost of Living” :

Il y a des tonnes d’autres fonctionnalités à explorer sur NomadList.


⚠️ Attention : Ce n’est pas parce qu’un vol est disponible qu’il est possible d’entrer sur le territoire.

Voilà mon arme secrète : La carte des restrictions de voyage.

Cette carte vous affichera toutes les conditions d’entrée et sortie de chaque pays depuis votre pays de départ :

  • Quarantaine

  • Visa

  • Test PCR (le nouveau visa)

  • Restrictions particulières

Vous pouvez cliquer sur un pays, ou faire une recherche plus bas et obtenir les informations.

Astuce : Chaque pays ayant également des règles sur les transits, préférez les vols directs pour éviter de rajouter de la complexité.

J’utilise un deuxième outil pour double checker les conditions : Flatten the curve.

En cliquant sur un pays, vous aurez également beaucoup de détails sur les conditions.

Cette carte ne prend pas en compte le lieu de départ, mais classe les pays selon 4 niveaux :

  • Closed

  • Partially closed

  • Open with restrictions

  • Open

On n’est jamais trop prudent : Triple checker en allant sur le site du gouvernement du pays en question.

On n’est vraiment jamais trop prudent : Regarder sur Flight Radar si le vol a bel et bien lieu (en renseignant la ligne et en regardant l’historique des derniers jours).

⚠️ Attention : Si vous n’êtes pas certains des conditions, contactez la compagnie. In fine, ce sont eux qui décideront si vous pouvez entrer ou non dans l’avion.

Je me suis déjà fait avoir. Je remplissais les conditions pour entrer dans le pays mais la compagnie avait des directives différentes.

En jonglant entre Skyscanner, Nomadlist et les deux cartes, vous avez tout ce qu’il faut pour trouver une destination accessible, pas chère, et bien sûr, qui correspond à vos attentes.

MaJ du 04/05/2021 :

J’utilise désormais Ulysse.com pour réserver mes billets. Ils ont un service client d’enfer et cela fait toute la différence en cas de problème !


La stack du voyageur

Maintenant que nous avons une destination, voyons les outils utiles pour optimiser son expérience de voyage.

Il en existe pléthore. Je vais parler uniquement de ceux que je connais, et que j’utilise régulièrement.

Logement :

  • Coliving : Logements partagés pour vivre et travailler avec des entrepreneurs / freelances / créateurs de contenu.
    Astuce 1 : 2,5% de réduction sur votre première location d’un mois en passant par ce lien (je toucherai également 2,5% de commission).
    Astuce 2 : Ils ne sont pas tous répertoriés sur ce site. Tenter de taper “Coliving + nom de la ville” sur Google.

  • Airbnb : Idéal pour des appartements.
    Astuce : 50 € de réduction sur votre première réservation si vous n’êtes pas encore inscrit en passant par ce lien.

  • Booking : Idéal pour les hôtels et auberges.
    Astuce 1 : Toujours commander depuis son téléphone car Booking applique des tarifs mobiles préférentiels.
    Astuce 2 : Essayer d’utiliser le même compte pour réserver (si vous voyagez avec des amis) afin de vite bénéficier du programme Genius qui offre des réductions de prix et des upgrades sur certains logements.
    Astuce 3 : Checker la qualité du wifi d’un établissement sur sa page booking en allant dans le détail des notes, puis un filtrant les commentaires par “wifi”.

  • Couchsurfing : Séjour gratuit chez l’habitant (souvent sur un canap’ mais sans le surf).

Transport :

  • Skyscanner : Le meilleur comparateur pour trouver des billets d’avion pas cher.

  • Ulysse : Pour réserver son billet en toute tranquillité.

  • Trainline : Le site pour trouver des billets de train facilement en Europe.

  • Google Maps : Si comme moi vous n’avez pas le sens de l’orientation.
    Astuce : Télécharger la carte en local à l’arrivée.

  • Maps.me : Quand vous allez dans du vraiment paumé sans internet (l’app m’a beaucoup servie au Kirghizistan).

  • Uber : Vous connaissez. Il existe souvent des apps locales alternatives. Pensez aussi à l’option taxi / tuk tuk.
    Astuce : 5 € offerts sur votre première course en passant par ce lien.

Argent :

  • La carte Ultim de Boursorama : Permet de retirer et de payer sans frais à l’étranger tout en bénéficiant des avantages Visa Premier gratuitement. Un must pour les voyageurs.
    Parrainage : Obtenez 80 € (+50 € si vous en faites votre compte principal) en ouvrant un compte en passant par ce lien. J’en profiterai aussi !

  • La carte N26 Standard : Carte Mastercard gratuite de secours si la Visa ne passe pas. Elle permet également de payer sans frais dans toutes les devises.
    Parrainage : Vous me ferez gagner 15€ en vous inscrivant via ce lien.

  • Lydia : Dépanne si vous n’avez pas de compte bancaire adapté. Vous pouvez payer par Lydia, en sans contact, via votre téléphone, sans frais, dans toutes les devises, dans la limite de 300 € par mois.

  • Tricount : Pour faire les comptes quand on voyage entre amis. L’appli fait la balance entre plusieurs devises. Validé !

Tourisme :

  • Tripadvisor : Qu’on ne présente plus.
    - Astuce 1 :
    Pour trouver un bon petit restaurant local, filtrez la carte par € (pas cher), puis 5 en notes des voyageurs les plus basses.
    - Astuce 2 : Apprenez à détecter les faux avis (surtout s’il y a peu de notes). Je regarde souvent les pires avis pour savoir ce qui, au pire, pourrait arriver. Il ne faut pas que cela vous décourage à chaque fois sinon vous ne ferez plus rien ! Apprenez aussi à détecter les avis de parisiens frustrés qui se plaignent d’un guide qui ne parle pas bien français (c’est un exemple - peace & love).
    - Astuce bonus : Apprenez à parler anglais.

  • The fork : Permet de trouver des bonnes adresses pour manger, et de profiter de réductions.
    Astuce : Filtrer les restaurants en fonction des réductions du moment.

  • Les blogs : Lorsque l’on vous propose une activité qui semble attrape-touristes, checkez ce qu’en disent les blogs de particuliers (et non pas de tours opérateurs).

Assurance :

  • Votre carte bleue : Si vous avez une carte Gold ou Visa Premier, vous bénéficiez d’un certain nombre d’assurances (bagages, retard, annulation, frais médicaux, etc…). Renseignez-vous avant de partir.
    Attention : Lisez bien les petites lignes. L’assurance s’arrête souvent après 90 jours en dehors de la France.

  • SafetyWing : L’assurance qui a conquis mon cœur de digital nomad. Vous pouvez souscrire depuis n’importe quel pays, même depuis l’étranger, en deux clics. La couverture du covid est incluse. Vous pouvez également souscrire pour une durée limitée. Vous aurez tout de même une franchise à payer (lisez les conditions avant de souscrire).
    Parrainage : Vous me ferez gagner 10% de ce que vous paierez (pendant 1 an) en passant par ce lien.

Communication :

  • Whatsapp : Mon canal principal de communication.
    Astuce 1 : Dans certains pays, vous pouvez trouver des cartes SIM peu chères avec accès Whatsapp illimité.
    Astuce 2 : Vous pouvez accéder à votre messagerie depuis votre ordinateur en passant par Web Whatsapp.

  • Fizzer : Permet d’envoyer des cartes postales (pour environ ~1,5 €) depuis son téléphone. À chaque nouvelle destination, j’envoie des cartes avec des photos de mes voyages à ma mère, tante et grand-mère (dont les adresses sont enregistrées).
    Astuce : Obtenez 2 crédits en plus lors de votre premier paiement avec le code ULYSS14462 (j’en profiterai également).
    Avantage : Vous deviendrez le petit-enfant préféré.

Divers :

  • Google Translate : Je ne compte plus le nombre de phrases traduites sur l’application.
    Astuce : Télécharger la langue avant de partir pour pouvoir traduire sans internet.

  • NordVPN : Les réseaux sociaux ont été bloqués pendant les élections en Tanzanie. Ils ont fini par m’avoir et j’ai souscrit pour 2 ans.
    PasParrainage : Moi être trop petit youtubeur.

  • Nomadlist : Mon outil d’amour pour trouver des spots de nomades.

  • La carte des restrictions de voyage de Skyscanner : Pour s’informer sur les conditions d’entrée dans chaque pays suite au covid.

  • Flatten the curve : Pour double checker les infos de Skyscanner.

  • Flight Radar : Pour vérifier que la ligne circule, que l’avion décolle et arrive à bon aéroport.


J’espère que cet article vous sera utile.

Tous ceux qui errent ne sont pas perdus.
JRR Tolkien

À très vite, pour un nouveau challenge,

Ulysse

Disclaimer : Ces outils et techniques ne sont donnés qu’à titre indicatif. Je ne suis pas responsable d’une quelconque mésaventure lors de l’organisation de vos voyages. Cela peut arriver. C’est la vie.


Le saviez-vous ?

  • Vous pouvez explorer un atelier d’introspection pour apprendre à vous connaître.

  • Vous pouvez réserver un coaching pour dépasser vos barrières mentales.

  • Vous pouvez suivre les backstages des 100 challenges à travers le monde sur Instagram.

  • Vous pouvez lire toutes les newsletters dans les archives.

  • Vous pouvez soutenir le projet sur Patreon et accéder à des contreparties.


Quelqu'un vous a envoyé cet article ? Cette personne vous estime ! Abonnez-vous pour recevoir les prochaines éditions.