Challenge #9 : Résoudre un Rubik's Cube en 1 min

En moins d'une semaine

Hello, c’est Ulysse !

On m’a souvent proposé de m’attaquer au Rubik’s Cube, alors j’ai craqué !

Je n’avais aucun a priori. Je confesse ne m’y être jamais intéressé auparavant, et je ne savais pas du tout ce qui m’attendait.

J’y ai découvert l’univers fascinant du Speedcubing, que je vais essayer de vous présenter aujourd’hui.

Je me suis fixé un objectif d’une minute assez arbitrairement. Il se trouve qu’y arriver rapidement est ambitieux, mais atteignable.

Sans apprendre comment faire, résoudre un Rubik’s Cube est très très difficile.

Le Wikipedia fun fact :

Le nombre de positions différentes est supérieur à 43 trillions. Ainsi, en passant en revue un milliard de combinaisons différentes par seconde, il faudrait plus de 1 370 ans pour toutes les épuiser. Ou encore, des Rubik's cubes classiques (57 millimètres de côté) chacun dans une configuration différente pourraient recouvrir la surface entière de la Terre sur une hauteur d'environ six étages.

Un autre pour le plaisir :

Si l'on admet qu'un être humain peut passer en revue en moyenne une combinaison par seconde, il lui faudrait en moyenne un temps cent fois supérieur à l'âge actuel de l'Univers pour réussir à trouver toutes les combinaisons du cube seulement grâce au hasard..

J’ai évolué dans différentes méthodes jusqu’à me sentir prêt, et voilà le récit de ce challenge.

J’en profite pour remercier Ismael Belghiti qui m’a bien guidé dans mon apprentissage. Il est capable de résoudre le cube en moins de 20 secondes.

Sachant que si le gap est ok pour passer de 2 min à 1 min, il est grand pour passer de 1 min à 30s, et il est gigantesque pour passer de 30s à 15s.


Les key learnings pour résoudre un Rubik’s Cube en 1 minute

Je vous propose de suivre un apprentissage en deux étapes :

  1. Apprendre la méthode pour débutants.

  2. L’optimiser vers une méthode intermédiaire.

Pourquoi faire en deux étapes ?

Plus on essaie d’aller vite, et plus il faut apprendre de théorie et pratiquer.

Or, pour être capable de conceptualiser les méthodes avancées, il va en premier lieu falloir aiguiser votre compréhension du cube. In fine, vous gagnerez du temps en progressant étape par étape.

Après avoir écumé pas mal de tutoriels, je vous propose d’apprendre avec le site CubeSkills. Il est tenu par Feliks Zemdegs, le plus grand cubeur de tous les temps (nous allons en reparler).

Étape 1 -> Apprendre la méthode pour débutants <-
+ le pdf associé à garder sous le coude pour retrouver rapidement les formules.

Vous devriez être capable de descendre sous les 2 minutes après quelques heures d’entraînement avec cette méthode.

Étape 2 -> Optimiser la méthode <-

La méthode pour débutants combine plusieurs étapes. Son optimisation est un choix personnel entre les parties avec lesquelles vous êtes à l’aise ou non.

Pour commencer, la croix blanche est une étape très importante. Pour s’améliorer, c’est ici.

Personnellement, j’ai décidé de modifier légèrement la manière de faire la seconde couronne en suivant ce conseil. J’ai également suivi ses propositions pour faire la croix jaune.

J’ai complètement modifié ma façon de faire le reste de la face jaune et de terminer le cube.

J’ai implémenté les 7 premiers algorithmes OLL (ceux qui sont dans All Edges Oriented Correctly). Les autres sont à apprendre si on veut éviter l’étape de la croix jaune (pertinent si on vise un temps < 30s).

J’ai ensuite appris les deux premiers algorithmes PLL (Ua et Ub) pour terminer le cube.

J’ai fini par condenser le tout sur une seule page, avec les éléments clés pour retrouver rapidement quoi faire si j’étais perdu. Avec ça, j’étais confiant de pouvoir passer sous la minute.

Pour ceux qui ne veulent pas apprendre, mais qui veulent comprendre les notations, vous pouvez regarder cette vidéo.

En bref :

  • R = Right, L = Left, U = Up, D = Down, F = Front, B = Back

  • L’apostrophe indique le sens

  • R2 indique que l’on fait 2 fois R

  • Les parenthèses factorisent des mouvements sans changer de grip

  • Les minuscules indiquent qu’on tourne deux couronnes en même temps
    Note : Dans la “Croix jaune”, j’ai écrit F^2 et F’^2 au lieu de f et f’- je ne connaissais pas encore toutes les notations officielles.

  • Sauf y, qui indique un changement de position du cube.


Pour aller plus loin

Oh que l’on peut aller plus loin !

Il existe des tas de méthodes pour aller toujours plus vite. La plus prisée en compétition est la méthode Fridrich (aussi appelée méthode CFOP - popularisée par Jessica Fridrich, qui a même un site old school). Elle comporte 120 algorithmes à apprendre et à reproduire à toute allure. Vous vous souvenez des OLL et PLL ? Ils en font partie !

Ceux qui visent les 15 secondes, puis les 10, 9, 8, 7s… sont obligés de passer par là.

On peut encore aller plus loin ! Par exemple, il existe un set d’algorithmes permettant de résoudre la dernière face en un seul mouvement, appelé ZBLL. Il faut dans ce cas apprendre les 493 cas différents. Pour les motivés, vous pouvez les apprendre ici.

ZBLL indeed sounds like a very useful step to learn, but the main reason that it is not in wide use is that it involves a massive total of 493 cases (including PLL). Only a handful of people have ever learned this step in its entirety.

Le record du monde est détenu par Yusheng Du et ses 3,47s (filmé par une caméra de sécurité).

Pour établir un record pareil, il a eu un peu de chance.

La chance reste un facteur dans cette pratique. Parfois, certains coins sont déjà placés, ou bien une étape va être sautée (comme dans mon cas où j’ai pu sauter un algorithme sur la première fois où je suis passé sous la minute - cf ma vidéo plus haut).

Généralement, les compétitions proposent 5 runs. Le temps le plus rapide et le plus long sont enlevés, puis une moyenne est faite sur les 3 restants.

Est-ce qu’il serait possible de passer en dessous des 3 secondes ?

Il y a beaucoup d’éléments très intéressants dans cette vidéo :

  • introduction à l’univers du Speedcubing,

  • le rapport entre le nombre d’algorithmes connus et le nombre de mouvements utilisés,

  • l’évolution du matériel,

  • l’importance de l’inspection du cube avant de le résoudre,

  • les mathématiques derrière le Rubik’s Cube,

  • les compromis entre nombre de mouvements et vitesse.


Le Rubik's Cube a été inventé par le professeur d'architecture hongrois Ernö Rubik en 1974 . Il s’est ensuite répandu dans toute la planète dans les années 1980.

D’ailleurs, ils ne se sont pas arrêtés au traditionnel cube 3x3x3.

Aller plus haaauuuut !

Et toujours pluuuuuuuuuuus !

Vous pouvez aussi changer le polyèdre et vous amuser avec ces spécimens :

Et en découvrir d’autres ici.
Bref…


Le premier championnat du monde a eu lieu en 1982. Depuis, une nouvelle génération de champions émerge, avec Feliks Zemdegs en figure de proue.

In Felik’s first year of competing he broke 17 world records.

Avant Yusheng Du, il a amélioré huit fois son propre record du monde du 3x3x3. Il est considéré comme le plus grand des Speedcubeurs et est le seul à avoir gagné le championnat du monde deux fois.

Il me semblait important de vous parler d’un autre champion du monde : Max Park.

À quel point est-il incroyable d’atteindre le sommet d’une discipline, à l’âge de 15 ans, tout en étant autiste ?

Don’t think, just solve. Max Park


Enfin, je voulais vous partager ce film pour comprendre le pourquoi. Après tout, c’est vrai qu’il n’est pas toujours évident de s’imaginer pourquoi ces jeunes s’investissent autant pour résoudre en boucle un puzzle.

Pour ceux qui veulent se plonger encore plus en profondeur dans cet univers, mon coach Ismael m’a conseillé 3 chaînes YouTube :


À très vite, pour un nouveau challenge !

Ulysse


Le saviez-vous ?

J’ai lancé un atelier d’introspection en 40 jours pour apprendre à se connaître.

En le parcourant, vous apprendrez à évaluer votre situation, à faire de meilleurs choix, et à reconnecter avec vos rêves.

Chaque jour, vous découvrirez des ressources à explorer, des citations à méditer, et surtout, des questions à vous poser.

Découvrir l'atelier d'introspection


Quelqu'un vous a envoyé cet article ? Cette personne vous estime ! Abonnez-vous pour recevoir les prochaines éditions.