Challenge #5 : Rapper "Ça va trop vite" de Bigflo & Oli ft. Busta Rhymes

En 8,60 mots/seconde

Hello c’est Ulysse !

Parlons rap.

Si j’aime la musique de tous les horizons, le rap reste encore d’assez loin le style que j’écoute le plus (même si le jazz et le classique grignotent du terrain en ce moment).

Le rap est très riche. C’est un univers composé de nombreux styles et personnalités.

J’aime beaucoup l’idée que RAP soit l’acronyme de “Rhythm And Poetry”.

Qui dit rythme, dit aussi vitesse. C’est ce qui va plus particulièrement m’intéresser aujourd’hui.

Bigflo & Oli ont un sacré flow. Puis-je rapper aussi vite qu’eux ? Et pourquoi pas encore plus vite ?

Pourquoi ne pas aller plus loin ? Pourquoi ne pas essayer dans une langue étrangère ? Busta Ryhmes est l’une des références dans le rap rapide anglophone. Est-ce qu’il serait possible pour moi qui ne parle pas anglais nativement de rapper aussi vite ?

Telle est la question ! Telle est la réponse :


Je n’ai pas beaucoup d’autres astuces à vous donner par rapport à la vidéo, si ce n’est de pratiquer, et de laisser de bonnes nuits de sommeil entre chaque session pour donner du temps à votre cerveau de processer le texte et le flow.

C’est pourquoi je vais en profiter pour vous emmener dans un voyage, et vous faire découvrir un peu plus de cet univers que j’aime tant.

On peut regarder le rap à travers de nombreux prismes. L’un d’entre eux, c’est l’histoire. Seb a fait une vidéo complète sur le sujet qui nous fera un bon point de départ :

Nous avons beaucoup de préjugés sur la vie de nos rappeurs préférés.

Nekfeu a récemment sorti un film Netflix sur la composition de son dernier album “Les Étoiles vagabondes”. J’ai adoré son univers, et je vous invite à vous y plonger !

Selon mon compte Spotify, Lomepal est l’artiste que j’ai le plus écouté en 2019 (avec son titre Mômes en tête de liste).

Son ami Tim Reinson a mis sa vie en pause pendant 2 ans pour vivre et tenter de capturer la sienne. Il en a fait un film :


Revenons au cœur du challenge : la vitesse.

Lorsque l’on pense à du “rap qui va vite”, c’est généralement Eminem (et notamment son titre Rap God) qui accapare les esprits.

Si l’on creuse un petit peu, on arrive sur une scène un peu moins connue qui rivalise pourtant de rapidité.

J’ai découvert ce monde il y a maintenant quelques années, quand je suis tombé par hasard sur Watsky envoyant du lourd sur une certaine instru dont nous reparlerons :

J’ai ensuite découvert qu’il y avait une sorte de compétition entre qui serait capable de poser le plus vite sur cette instru, ce qui nous amène à notre second protagoniste : l’Américain Mac Lethal.

Il est probablement la référence du domaine. Sa chaîne YouTube approche les 3 millions d’abonnés, et le moins que l’on puisse dire, c’est qu’il s’y connaît en rap. Il a également réalisé nombre de challenges, dont ce son qui semble bien compliqué à chanter. Bref, le mec est chaud.

Mais !

C’est dans les contrées polonaises que se trouve celui qui pour moi est le boss du game : Mc Silk.

Vous connaissez mon amour pour le voyage, et c’est peut-être pour cela que j’aime particulièrement Mc Silk. Il ne s’est en effet pas arrêté là. Il a voyagé dans 7 pays pour rapper en 7 langues différentes en réponse à… Rap God de Eminem.


Pour la fin de ce voyage, je vous propose de revenir dans l’hexagone.

La référence sur nos terres est probablement Davodka, qui a mis beaucoup de monde d’accord avec “Mise à Flow” :

Pour l’avoir vu en live, c’est impressionnant !

Bigflo & Oli forcent également le respect. Ils envoient des couplets depuis qu’ils marchent. On ressent la passion en les écoutant et leur succès n’est pas volé.

Ils revendiquent depuis longtemps une bonne vitesse. C’est encore plus assumé avec le titre de mon challenge : “Ça va trop vite”.

Il se trouve qu’ils l’ont enregistré avec une autre légende du rap : Busta Rhymes.

À la fin du premier couplet, les paroles font :

Faut que t'aimes les ballons les flingues et les blondes les balles et les canons et les... Stop !

Le “Stop !”, c’est une référence à un autre son de Busta Rhymes, “Break Ya Neck” (je vous ai mis le timecode).

Est-ce que vous reconnaissez l’instru ? Watsky, Mac Lethal, Mc Silk, Busta Rhymes… La boucle est bouclée.

De mon côté, j’ai posé le troisième couplet de “Ça va trop vite” en 20,1 secondes, soit 8,60 mots/seconde (mieux que les 7,2 mots/seconde de Bigflo et Oli sur ce même couplet).

Le record étant détenu par Mac Lethal, et ses 9,2 mots/seconde.


Pour finir, je voulais vous partager un article que j’ai rédigé l’année dernière, où je présentais 15 rappeurs francophones de talent encore trop peu connus. Certains ont cartonné depuis !

Cet article vient avec une playlist où j’ai choisi 3 titres pour chaque artiste. J’espère qu’elle vous plaira !

À très vite, pour un nouveau challenge !

Ulysse


Le saviez-vous ?

J’ai lancé un atelier d’introspection en 40 jours pour apprendre à se connaître.

En le parcourant, vous apprendrez à évaluer votre situation, à faire de meilleurs choix, et à reconnecter avec vos rêves.

Chaque jour, vous découvrirez des ressources à explorer, des citations à méditer, et surtout, des questions à vous poser.

Découvrir l'atelier d'introspection


Quelqu'un vous a envoyé cet article ? Cette personne vous estime ! Abonnez-vous pour recevoir les prochaines éditions.