Challenge #32 : Construire mon second cerveau

Comment stocker et exploiter de la connaissance avec la méthode Zettelkasten 🧠

Bonjour !

Ici Ulysse, en direct du sud de la France. 🇫🇷

Dans cette édition, nous allons voir une puissante méthode pour stocker et exploiter de la connaissance.

Cela fait plusieurs mois que je m’y essaie, et c’est 🤯.

Dans le Hors-série #5 : Mes inspirations de 2020, je vous parlais de Tales of Demons and Gods. Ce manhua (BD chinoise) débute quand Nie Lie, un combattant au pinacle des arts martiaux, meurt. Un pouvoir mystérieux le renvoie alors dans son corps, quand il avait 12 ans.

S’il a perdu ses capacités physiques, il a en revanche conservé toutes ses connaissances. Il va s’en servir astucieusement pour gagner en puissance plus vite que jamais.

Imaginez être à la place de Nie Lie. Vous vous réveillez en classe de 6ème. Quelle serait votre première action (à part de convaincre vos parents d’investir sur le bitcoin ou l’action de Tesla) ?

Moi, je mettrai en place mon second cerveau, pour bénéficier au plus vite des effets composés de la connaissance (et ensuite, je créerai ma chaîne YouTube).

Pourquoi ? Comment ? C’est ce que nous allons voir dans cette vidéo :

La suite de cette newsletter perdra de son sens si vous zappez la vidéo. C’est probablement la plus utile que j’ai tournée depuis le début des challenges. Vous ne le regretterez pas, c’est promis !


La méthode Zettelkasten

Dans la première partie de la vidéo, je vous parle de Niklas Luhmann, et de la méthode qui lui a permis d’écrire au cours de sa vie 70 livres et près de 400 articles scientifiques.

Imaginez un entonnoir. Chaque contenu que vous allez consommer, que ce soit une vidéo, un article, un livre, un podcast ou autre, est constitué de briques de connaissance. Chacune va passer dans ce filtre.

En sortie, se trouvent vos notes. À chaque fois que vous rencontrerez un nouveau concept, vous le résumerez, en quelques lignes, avec vos propres mots.

Une dernière étape va être de créer des liens directionnels entre les briques pour articuler les idées entre elles.

Bingo, vous avez les fondations de votre second cerveau. Développez cette habitude de documentation, et sur le long terme, vous découvrirez un super-pouvoir.

Ce dernier bloc ressemble aux fameux réseaux de neurones du cerveau, d’où son nom.

Appliquer cette méthode vous permettra non seulement de mieux apprendre, mais aussi de faire émerger des idées nouvelles de votre second cerveau, en recombinant les blocs. En tant que créateur de contenu, c’est une aubaine.

Pour résumer, le processus se déroule en 4 phases :

  1. Capture

  2. Déconstruction

  3. Connexion

  4. Création

Avant d’entrer dans la pratique, je veux insister sur le fait que construire son second cerveau est une quête personnelle. Cela demande en amont de comprendre comment vous interagissez avec la connaissance, pour ensuite concevoir un système qui vous correspond pour la stocker et l’exploiter.


Outils pour prendre des notes

Il en existe des tas. Vous commencez à me connaître, je recherche toujours la simplicité. J’applique aussi les principes du minimalisme dans ma vie virtuelle.

J’utilise Google Keep depuis des années, et je ne peux plus m’en passer. Malgré mon allergie aux multiples onglets, Google Keep reste toujours ouvert pour que je puisse dégainer le plus rapidement possible. En bonus, l’application est sur l’écran d’accueil de mon smartphone.

L’inspiration est périssable. Il ne faut jamais attendre pour saisir une idée.

Quelques alternatives :


Mon second cerveau

En parlant de Notion, c’est l’outil que j’utilise pour mon second cerveau.

La configuration en bloc me plaît, et j’avais déjà conçu l’atelier d’introspection avec.

Je garde Google Keep pour prendre des notes brutes pour deux raisons :

  1. Dégainer plus rapidement

  2. Séparer l’inspiration de la connaissance

Je vois Google Keep comme une mine dans laquelle je vais creuser pour trouver de la matière, avant de la raffiner dans Notion.

C’est trop facile de faire un copier-coller d’une jolie phrase dans son second cerveau. Je m’y refuse.

Je pense que l’écriture est souvent le processus par lequel on se rend compte que l'on ne comprend pas vraiment ce que l'on écrit.

C’est dans cette étape, dans le passage de mes notes brutes à mon second cerveau, que j’apprends réellement. C’est dans l’effort que j’assimile les concepts.

J’organise la connaissance en 3 tableaux :

  • Celui où je résume les livres que je lis

  • Celui où j’affine mes réflexions

  • Celui où je stocke les ressources utiles

À cela s’ajoute tout ce que je documente sur YouTube, les réseaux sociaux, et dans les newsletters. C’est non négligeable. Rien que les archives des newsletters représentent l’équivalent d’un à deux romans par année.

100+ Books

Il y a environ un an, lors du challenge n°2, j’ai résumé 100 livres de développement personnel. Depuis, j’ai continué à utiliser ma méthode. Si à l’époque j’avais utilisé une spreadsheet, aujourd’hui je le fais sur Notion.

Comme je lis majoritairement en anglais, je résume en anglais. Cela m’oblige à reformuler une deuxième fois en français si je souhaite inclure des concepts dans mon tableau des réflexions.

Astuce : Pour récupérer les passages que vous avez surlignés sur Kindle, vous pouvez aller sur read.amazon.com.

Vous pouvez également les importer directement sur Notion avec une petite automatisation. Personnellement, je préfère ne pas me retrouver submergé de notes que je ne maîtrise pas.

Réflexions

Au fil de mes explorations, j’essaie de condenser ce que j’apprends en des concepts qui tiennent sur une ou deux lignes. Pour créer des liens, je labellise chaque idée, ce qui me permet de les regrouper automatiquement par thème.

Cela fait quelques mois que j’ai mis en place cette manière de faire, et mon tableau “Réflexions” contient déjà des centaines de notes.

Petit zoom :

Si je fais ce travail, c’est non seulement car j’en tire une profonde satisfaction intellectuelle, mais aussi pour préparer mon livre, qui sera l’objet du challenge n°100.

Dedans, je raconterai les leçons de cette folle aventure.

Comme je ne veux pas me retrouver face à une feuille blanche après 4 années à explorer de nouvelles idées, de nouvelles disciplines et de nouveaux lieux, je me prépare en documentant méticuleusement chaque apprentissage.

Je suis persuadé qu’entretenir cette discipline me permettra d’écrire un meilleur livre.

Bibliothèque de ressources

Les érudits de jadis étaient des habitués des bibliothèques. Aujourd’hui, la connaissance a migré du papier vers le cloud.

À chaque fois que je croise le chemin d’une ressource qui m’inspire, je la sauvegarde dans ma bibliothèque en ligne. Chaque ressource est labellisée par thème (histoire, environnement, spatial, biais cognitif, finances personnelles, etc.), et par type (vidéo, article, ebook, blog, thread Twitter, série, documentaire, podcast, etc.).

J’ai commencé à faire cela plus récemment. J’utilise une extension chrome magique : Save to Notion.

Je peux ainsi directement envoyer une ressource dans mon tableau, avec les bons labels, sans quitter la page.


Construire son second cerveau

Vous souhaitez vous lancer à la conquête de votre second cerveau ?

En premier lieu, réfléchissez à la manière dont vous consommez du contenu, puis développez un système qui vous correspond.

En plus du logiciel pour capturer vos notes brutes, je vous conseille de choisir entre :

  • Notion : pour une architecture en bloc

  • Obsidian : pour une architecture en réseau

Les + :

  • Notion : facile à prendre en main, outil complet, flexibilité

  • Obsidian : puissant pour créer des liens, la vue graphique, la portabilité du Markdown, hébergement local

Les - :

  • Notion : long à charger

  • Obsidian : application encore en bêta

Je suis plus familier avec la logique derrière Notion. Si vous avez l’esprit académique, Obsidian permet d’aller plus loin dans les connexions des notes (pour les accros de la biblio).

Encore une fois, à vous de trouver le système qui vous correspond.

Pour vous aider dans la prise en main de ces outils, laissez-moi vous présenter vos deux futurs meilleurs amis virtuels.

Shubbam Sharma x Notion

En plus de sa chaîne YouTube, où il présente (entre autres) les dernières mises à jour de Notion, Shubbam propose une formation gratuite pour prendre en main cet outil.

Au programme :

  • Comprenez & Maîtrisez les fondamentaux de Notion

  • Concevez votre propre espace de travail

  • 6 vidéos + 1 Template de travail

Découvrir Notion avec Shubbam

Eliott Meunier x Obsidian

Il est pour moi la référence du second cerveau en France. En plus de sa chaîne YouTube, il a mis au point la méthode “Atomic Thinking” pour créer plus rapidement des contenus riches et pertinents sans effort.

Si vous aspirez à créer du contenu, je vous conseille d’opter pour sa formation (à 327€) qui vous fera plonger dans Obsidian.

Au programme :

  • Explication de la méthode et des grands principes

  • Sélectionner l'information

  • Capturer l’information

  • Déconstruire du contenu

  • Apprendre à mémoriser

  • Faire émerger des idées pour créer

  • S’organiser pour devenir plus productif

C’est la formation francophone la plus complète sur le sujet. Son approche est dynamique et évolutive. Vous ne serez pas enfermés dans un framework. Vous apprendrez à concevoir votre propre système.

Je toucherai 25% de commission sur le prix de la formation si vous passez par ce lien/bouton. Même si c’était 0%, je vous l’aurais recommandée.

Maîtriser Obsidian avec Eliott


Patreon

Cela fait quelque temps que je réfléchis à lancer une communauté payante qui aurait accès à du contenu exclusif.

C’est désormais chose faite ! Vous pouvez soutenir le projet des 100 challenges à travers le monde sur Patreon en devenant contributeur, et accéder à des contreparties.

Pour 2€/mois

Jusqu’à présent, j’offrais le tableau avec 100 livres de développement personnel résumés dans le mail de bienvenue de la newsletter.

Désormais, il sera uniquement accessible aux personnes qui soutiendront le projet à hauteur de 2€ par mois. Ce n’est pas tout à fait le même, car je mets ce dernier à jour avec mes lectures plus récentes.

Si vous aviez accès à la spreadsheet contenant l’ancien tableau, rassurez-vous, vous pourrez toujours vous y rendre. Un cadeau est un cadeau !

Pour 5€/mois

Avec ce deuxième palier, vous accéderez :

  • Au tableau avec 100+ résumés de livres

  • À mon tableau contenant des centaines de réflexions triées par catégories

  • À ma bibliothèque en ligne de ressources

Pour 10€/mois

La communauté s’agrandit, et je commence à avoir du mal à répondre à tout le monde de manière détaillé. C’est aussi ce qui justifie l’écriture de certains hors-séries, comme le n°6 sur comment est-ce que je “gagne” ma vie. Maintenant, on me pose beaucoup moins cette question !

En plus des contreparties précédentes, je vous répondrais, en live, une fois par mois.

Nous échangerons autour des challenges, du voyage, du minimalisme, du second cerveau ou encore du développement personnel.

Ce sera l’occasion de fédérer un petit groupe, plus exclusif, pour apprendre à se connaître, et faire grandir ce projet ensemble.

Soutenir le projet sur Patreon

En bonus, j’enverrai une carte postale de remerciement personnalisée à tous les premiers contributeurs de cette semaine (jusqu’au dimanche 20 juin au soir).

Patreon VS Newsletter payante

Pour les plus anciens, vous vous souvenez peut-être de l’époque où la newsletter était payante. Si je suis repassé au gratuit, c’était pour trois raisons principales :

  1. Je crois que l’information se doit de circuler librement. J’étais frustré de n’envoyer mon travail qu’à une minorité de mon audience.

  2. Cela freinait le développement de ma communauté.

  3. Cela me mettait une contrainte de production mensuelle à tenir, et donc une charge mentale.

Même après le passage au gratuit, j’ai continué à envoyer entre deux et trois newsletters par mois. Alors, pourquoi en faire tout une histoire ?

Pour vous donner un exemple concret, je veux pouvoir être libre de passer un mois (ou plus) chez les moines Shaolin sans avoir de compte à rendre. Aujourd’hui, chaque idée de monétisation passe par ce filtre pour savoir si oui ou non je peux l’envisager.

Je prends ma liberté très au sérieux, et elle passera toujours avant les profits.

Alors, comment s’en sort Patreon face à ces trois raisons :

  1. Il s’agit de mes notes personnelles, et non pas de contenus finis. Je n’ai aucune frustration de ce côté-là.

  2. Garder mes notes privées n’aurait pas aidé au développement de ma communauté. Je pense que les rendre accessibles gratuitement n’aurait pas eu d’impact significatif non plus. Il faut déjà me connaître pour avoir envie de plonger à ce point dans mon univers.

  3. En développant mon second cerveau, je me suis rendu compte que je ne percevais pas le fait de le mettre à jour comme une contrainte. C’est devenu une habitude qui résulte de ma curiosité naturelle.

Le seul point qui pourrait coincer est la contrainte de devoir faire une visioconférence avec les contributeurs du dernier palier, une fois par mois. Pourtant, c’est clairement quelque chose que je pourrais faire, et même que j’aurais envie de faire, même en étant dans un temple Shaolin.

J’ai envie de créer des relations plus fortes avec et entre les personnes les plus investies de cette communauté, et je pense que ce Patreon est parfait pour cela !

Si vous appréciez mon travail. Si vous souhaitez le soutenir, et aller plus loin dans la découverte de mon univers. Et si vous souhaitez faire partie de cette communauté exclusive, alors je vous invite à y jeter un œil.

Soutenir le projet sur Patreon


Ce sera tout pour aujourd’hui. Je ne peux que vous encourager à démarrer la conception de votre second cerveau.

L’essayer, c’est l’adopter ! 🧠

À très vite, pour un nouveau challenge,

Ulysse


Le saviez-vous ?

  • Vous pouvez suivre les backstages des 100 challenges à travers le monde sur Instagram.

  • Vous pouvez apprendre à vous connaître en 40 jours avec l’atelier d’introspection.

  • Vous pouvez soutenir le projet sur Patreon et accéder à des contreparties.

  • Vous pouvez lire toutes les newsletters dans les archives.


Quelqu'un vous a envoyé cet article ? Cette personne vous estime ! Abonnez-vous pour recevoir les prochaines éditions.