Challenge #32 : Construire mon second cerveau

Comment stocker et exploiter de la connaissance avec la mĂ©thode Zettelkasten 🧠

Bonjour !

Ici Ulysse, en direct du sud de la France. đŸ‡«đŸ‡·

Dans cette édition, nous allons voir une puissante méthode pour stocker et exploiter de la connaissance.

Cela fait plusieurs mois que je m’y essaie, et c’est đŸ€Ż.

Dans le Hors-série #5 : Mes inspirations de 2020, je vous parlais de Tales of Demons and Gods. Ce manhua (BD chinoise) débute quand Nie Lie, un combattant au pinacle des arts martiaux, meurt. Un pouvoir mystérieux le renvoie alors dans son corps, quand il avait 12 ans.

S’il a perdu ses capacitĂ©s physiques, il a en revanche conservĂ© toutes ses connaissances. Il va s’en servir astucieusement pour gagner en puissance plus vite que jamais.

Imaginez ĂȘtre Ă  la place de Nie Lie. Vous vous rĂ©veillez en classe de 6Ăšme. Quelle serait votre premiĂšre action (Ă  part de convaincre vos parents d’investir sur le bitcoin ou l’action de Tesla) ?

Moi, je mettrai en place mon second cerveau, pour bénéficier au plus vite des effets composés de la connaissance (et ensuite, je créerai ma chaßne YouTube).

Pourquoi ? Comment ? C’est ce que nous allons voir dans cette vidĂ©o :

La suite de cette newsletter perdra de son sens si vous zappez la vidĂ©o. C’est probablement la plus utile que j’ai tournĂ©e depuis le dĂ©but des challenges. Vous ne le regretterez pas, c’est promis !


La méthode Zettelkasten

Dans la premiĂšre partie de la vidĂ©o, je vous parle de Niklas Luhmann, et de la mĂ©thode qui lui a permis d’écrire au cours de sa vie 70 livres et prĂšs de 400 articles scientifiques.

Imaginez un entonnoir. Chaque contenu que vous allez consommer, que ce soit une vidéo, un article, un livre, un podcast ou autre, est constitué de briques de connaissance. Chacune va passer dans ce filtre.

En sortie, se trouvent vos notes. À chaque fois que vous rencontrerez un nouveau concept, vous le rĂ©sumerez, en quelques lignes, avec vos propres mots.

Une derniĂšre Ă©tape va ĂȘtre de crĂ©er des liens directionnels entre les briques pour articuler les idĂ©es entre elles.

Bingo, vous avez les fondations de votre second cerveau. Développez cette habitude de documentation, et sur le long terme, vous découvrirez un super-pouvoir.

Ce dernier bloc ressemble aux fameux rĂ©seaux de neurones du cerveau, d’oĂč son nom.

Appliquer cette mĂ©thode vous permettra non seulement de mieux apprendre, mais aussi de faire Ă©merger des idĂ©es nouvelles de votre second cerveau, en recombinant les blocs. En tant que crĂ©ateur de contenu, c’est une aubaine.

Pour résumer, le processus se déroule en 4 phases :

  1. Capture

  2. DĂ©construction

  3. Connexion

  4. Création

Avant d’entrer dans la pratique, je veux insister sur le fait que construire son second cerveau est une quĂȘte personnelle. Cela demande en amont de comprendre comment vous interagissez avec la connaissance, pour ensuite concevoir un systĂšme qui vous correspond pour la stocker et l’exploiter.


Outils pour prendre des notes

Il en existe des tas. Vous commencez Ă  me connaĂźtre, je recherche toujours la simplicitĂ©. J’applique aussi les principes du minimalisme dans ma vie virtuelle.

J’utilise Google Keep depuis des annĂ©es, et je ne peux plus m’en passer. MalgrĂ© mon allergie aux multiples onglets, Google Keep reste toujours ouvert pour que je puisse dĂ©gainer le plus rapidement possible. En bonus, l’application est sur l’écran d’accueil de mon smartphone.

L’inspiration est pĂ©rissable. Il ne faut jamais attendre pour saisir une idĂ©e.

Quelques alternatives :


Mon second cerveau

En parlant de Notion, c’est l’outil que j’utilise pour mon second cerveau.

La configuration en bloc me plaĂźt, et j’avais dĂ©jĂ  conçu la seconde version de l’atelier d’introspection avec.

Je garde Google Keep pour prendre des notes brutes pour deux raisons :

  1. DĂ©gainer plus rapidement

  2. SĂ©parer l’inspiration de la connaissance

Je vois Google Keep comme une mine dans laquelle je vais creuser pour trouver de la matiĂšre, avant de la raffiner dans Notion.

C’est trop facile de faire un copier-coller d’une jolie phrase dans son second cerveau. Je m’y refuse.

Je pense que l’écriture est souvent le processus par lequel on se rend compte que l'on ne comprend pas vraiment ce que l'on Ă©crit.

C’est dans cette Ă©tape, dans le passage de mes notes brutes Ă  mon second cerveau, que j’apprends rĂ©ellement. C’est dans l’effort que j’assimile les concepts.

J’organise la connaissance en 3 tableaux :

  • Celui oĂč je rĂ©sume les livres que je lis

  • Celui oĂč j’affine mes rĂ©flexions

  • Celui oĂč je stocke les ressources utiles

À cela s’ajoute tout ce que je documente sur YouTube, les rĂ©seaux sociaux, et dans les newsletters. C’est non nĂ©gligeable. Rien que les archives des newsletters reprĂ©sentent l’équivalent d’un Ă  deux romans par annĂ©e.

100+ Books

Il y a environ un an, lors du challenge n°2, j’ai rĂ©sumĂ© 100 livres de dĂ©veloppement personnel. Depuis, j’ai continuĂ© Ă  utiliser ma mĂ©thode. Si Ă  l’époque j’avais utilisĂ© une spreadsheet, aujourd’hui je le fais sur Notion.

Comme je lis majoritairement en anglais, je rĂ©sume en anglais. Cela m’oblige Ă  reformuler une deuxiĂšme fois en français si je souhaite inclure des concepts dans mon tableau des rĂ©flexions.

Astuce : Pour récupérer les passages que vous avez surlignés sur Kindle, vous pouvez aller sur read.amazon.com.

Vous pouvez également les importer directement sur Notion avec une petite automatisation. Personnellement, je préfÚre ne pas me retrouver submergé de notes que je ne maßtrise pas.

Accéder au tableau

RĂ©flexions

Au fil de mes explorations, j’essaie de condenser ce que j’apprends en des concepts qui tiennent sur une ou deux lignes. Pour crĂ©er des liens, je labellise chaque idĂ©e, ce qui me permet de les regrouper automatiquement par thĂšme.

Cela fait quelques mois que j’ai mis en place cette maniĂšre de faire, et mon tableau “RĂ©flexions” contient dĂ©jĂ  des centaines de notes.

Petit zoom :

Si je fais ce travail, c’est non seulement car j’en tire une profonde satisfaction intellectuelle, mais aussi pour prĂ©parer mon livre, qui sera l’objet du challenge n°100.

Dedans, je raconterai les leçons de cette folle aventure.

Comme je ne veux pas me retrouver face à une feuille blanche aprÚs 4 années à explorer de nouvelles idées, de nouvelles disciplines et de nouveaux lieux, je me prépare en documentant méticuleusement chaque apprentissage.

Je suis persuadĂ© qu’entretenir cette discipline me permettra d’écrire un meilleur livre.

Accéder à mes notes

BibliothĂšque de ressources

Les Ă©rudits de jadis Ă©taient des habituĂ©s des bibliothĂšques. Aujourd’hui, la connaissance a migrĂ© du papier vers le cloud.

À chaque fois que je croise le chemin d’une ressource qui m’inspire, je la sauvegarde dans ma bibliothĂšque en ligne. Chaque ressource est labellisĂ©e par thĂšme (histoire, environnement, spatial, biais cognitif, finances personnelles, etc.), et par type (vidĂ©o, article, ebook, blog, thread Twitter, sĂ©rie, documentaire, podcast, etc.).

Accéder à la bibliothÚque de ressources

J’ai commencĂ© Ă  faire cela plus rĂ©cemment. J’utilise une extension chrome magique : Save to Notion.

Je peux ainsi directement envoyer une ressource dans mon tableau, avec les bons labels, sans quitter la page.


Construire son second cerveau

Vous souhaitez vous lancer Ă  la conquĂȘte de votre second cerveau ?

En premier lieu, réfléchissez à la maniÚre dont vous consommez du contenu, puis développez un systÚme qui vous correspond.

En plus du logiciel pour capturer vos notes brutes, je vous conseille de choisir entre :

  • Notion : pour une architecture en bloc

  • Obsidian : pour une architecture en rĂ©seau

Les + :

  • Notion : facile Ă  prendre en main, outil complet, flexibilitĂ©

  • Obsidian : puissant pour crĂ©er des liens, la vue graphique, la portabilitĂ© du Markdown, hĂ©bergement local

Les - :

  • Notion : long Ă  charger

  • Obsidian : application encore en bĂȘta

Je suis plus familier avec la logique derriĂšre Notion. Si vous avez l’esprit acadĂ©mique, Obsidian permet d’aller plus loin dans les connexions des notes (pour les accros de la biblio).

Encore une fois, Ă  vous de trouver le systĂšme qui vous correspond.

Pour vous aider dans la prise en main de ces outils, laissez-moi vous présenter vos deux futurs meilleurs amis virtuels.

Shubbam Sharma x Notion

En plus de sa chaĂźne YouTube, oĂč il prĂ©sente (entre autres) les derniĂšres mises Ă  jour de Notion, Shubbam propose une formation gratuite pour prendre en main cet outil.

Au programme :

  • Comprenez & MaĂźtrisez les fondamentaux de Notion

  • Concevez votre propre espace de travail

  • 6 vidĂ©os + 1 Template de travail

DĂ©couvrir Notion avec Shubbam

Eliott Meunier x Obsidian

Il est pour moi la rĂ©fĂ©rence du second cerveau en France. En plus de sa chaĂźne YouTube, il a mis au point la mĂ©thode “Atomic Thinking” pour crĂ©er plus rapidement des contenus riches et pertinents sans effort.

Si vous aspirez Ă  crĂ©er du contenu, je vous conseille d’opter pour sa formation (Ă  327€) qui vous fera plonger dans Obsidian.

Au programme :

  • Explication de la mĂ©thode et des grands principes

  • SĂ©lectionner l'information

  • Capturer l’information

  • DĂ©construire du contenu

  • Apprendre Ă  mĂ©moriser

  • Faire Ă©merger des idĂ©es pour crĂ©er

  • S’organiser pour devenir plus productif

C’est la formation francophone la plus complĂšte sur le sujet. Son approche est dynamique et Ă©volutive. Vous ne serez pas enfermĂ©s dans un framework. Vous apprendrez Ă  concevoir votre propre systĂšme.

Je toucherai 25% de commission sur le prix de la formation si vous passez par ce lien/bouton. MĂȘme si c’était 0%, je vous l’aurais recommandĂ©e.

MaĂźtriser Obsidian avec Eliott


Ce sera tout pour aujourd’hui. Je ne peux que vous encourager Ă  dĂ©marrer la conception de votre second cerveau.

L’essayer, c’est l’adopter ! 🧠

À trùs vite, pour un nouveau challenge,

Ulysse


Le saviez-vous ?

J’ai lancĂ© un atelier d’introspection en 40 jours pour apprendre Ă  se connaĂźtre.

En le parcourant, vous apprendrez Ă  Ă©valuer votre situation, Ă  faire de meilleurs choix, et Ă  reconnecter avec vos rĂȘves.

Chaque jour, vous découvrirez des ressources à explorer, des citations à méditer, et surtout, des questions à vous poser.

DĂ©couvrir l'atelier d'introspection


Quelqu'un vous a envoyĂ© cet article ? Cette personne vous estime ! Abonnez-vous pour recevoir les prochaines Ă©ditions.