Challenge #30 : Faire du yoga tous les jours pendant 1 mois

Le mouvement, c'est la vie đŸ’Ș

Buenos dias,

Ici Ulysse, toujours en direct du Mexique. đŸ‡ČđŸ‡œ

Il y a un an, j’étais clouĂ© au lit par une hernie discale et des hernies spongieuses.

La libertĂ© est une valeur fondamentale chez moi. Être bloquĂ© ainsi, dĂ©pendant des autres, m’avait mis un gros coup au moral.

Aujourd’hui, je suis fier d’affirmer que jamais dans ma vie, je ne me suis senti aussi bien dans mon corps.

En faisant le bilan de cette premiĂšre annĂ©e de challenges autour du monde, j’ai compris que : le mouvement, c’est la vie.

Avant, j’avais un train de vie de sĂ©dentaire festif. Quand je n’avais pas les yeux rivĂ©s sur mon ordinateur, j’avais les lĂšvres autour d’un verre.

Lorsque l’on se retrouve paralysĂ© Ă  seulement 26 ans, Ă  devoir faire de la rĂ©Ă©ducation pour pouvoir marcher correctement, on rĂ©alise Ă  quel point la vie est fragile.

À ce moment-lĂ , j’ai pris une dĂ©cision : me mettre en mouvement.

À travers tous ces challenges et ces voyages, j’ai fait bouger mon corps, fait Ă©voluer mon esprit, et fait varier mon environnement.

En regardant en arriĂšre, j’ai compris que les meilleures journĂ©es Ă©taient celles oĂč je bougeais le plus, que ce soit physiquement ou intellectuellement. Lorsque je stagne, je me sens moins bien.

👉 Chaque soir, demandez-vous si vous avez Ă©tĂ© en mouvement dans la journĂ©e.

Vous vous rendrez vite compte de la corrélation avec votre épanouissement !

Revenons-en au sujet du jour : le yoga.

Je me suis lancĂ© le challenge de faire une sĂ©ance par jour pendant un mois. Cela m’a fait beaucoup de bien. J’en ai tirĂ© quelques leçons, Ă  retrouver en vidĂ©o. 👇

Dans cette newsletter, nous n’allons pas explorer l’univers (particuliĂšrement intĂ©ressant) du yoga. Je vais plutĂŽt me servir de ce challenge pour vous proposer une maniĂšre de se mettre en mouvement.


Morning routine

Tout d’abord, il faut faire attention avec ce terme. Il est facile de l’associer à tout et n’importe quoi.

Non, je ne me lÚve pas chaque matin à 5 heures pour lire des livres de développement personnel et écrire des pensées positives.

En revanche, je crois profondĂ©ment au pouvoir des habitudes. Pendant ce challenge, j’ai compris l’importance d’en crĂ©er une pour me bouger le c** chaque jour.

Inspiration < Motivation < Discipline < Habitude < Identité :

  • Inspiration : vous lisez un post WOW sur les vertus de l’écriture.

  • Motivation : vous dĂ©cidez d’écrire un article.

  • Discipline : vous relevez le challenge d’écrire dix articles.

  • Habitude : vous Ă©crivez un article par semaine sur ce que vous avez appris.

  • IdentitĂ© : vous documentez tout ce que vous faites.

Si Ă©crire fait dĂ©sormais partie de mon identitĂ©, faire du sport est encore au niveau de la discipline. Cette morning routine est lĂ  pour me faire progresser vers les niveaux supĂ©rieurs. Je n’en suis pas prisonnier. C’est un outil.

Suite Ă  ce challenge, j’ai changĂ© de lieu. Je n’avais plus les cours de yoga proposĂ©s chaque matin pour me donner de la rigueur.

Je me suis donc construit un programme pour démarrer ma journée et me mettre en mouvement. Comme je passe beaucoup de temps derriÚre mon ordinateur, cela me permet de corriger ma posture et de réduire les tensions résiduelles.

Il est décomposé en 3+1 étapes :

  1. Échauffement (en jaune et en ~3 min)

  2. Mobilité (en vert et en ~10 min)

  3. Flexbilité (en bleu et en ~15 min)

  • J’enchaĂźne ensuite avec mon entraĂźnement one-arm handstand (entre 30 et 45 minutes).

Cette derniĂšre partie est d’ailleurs en train de devenir une vĂ©ritable habitude, puisque cela fait plus de 5 mois que je m’y tiens. Si je passe l’annĂ©e, je pourrai alors me considĂ©rer comme un handstand-boy (habitude -> identitĂ©).

J’ai dĂ©composĂ© l’objectif du one-arm handstand en 20 milestones diffĂ©rentes Ă  atteindre.

La 20e Ă©tant de tenir 10 secondes sur chaque bras.

Pour vous rendre compte de la difficulté du voyage, tenir 10 secondes en handstand était la n°4, et 1 minute la n°11.

Aujourd’hui, j’en suis Ă  la 18e milestone. L’objectif est de tenir 15 secondes avec une main Ă  plat, et l’autre sur le bout des doigts (de chaque cĂŽtĂ©). Je place ainsi mon poids sur un seul bras, tout en conservant un contact avec le sol de l’autre pour garder l’équilibre.

À chaque fois, je crĂ©e un nouveau programme. Lorsque j’atteins l’objectif fixĂ© : rebelote. Pour suivre mes entraĂźnements, rendez-vous sur Instagram !

Je n’ai explicitĂ© aucun des termes prĂ©sents dans les deux tableaux. RIP la pĂ©dagogie.

Non, ce n’est pas parce que j’ai la flemme. C’est par ce que je ne veux SURTOUT PAS que vous copiez ma routine.

J’insiste.

Pour construire mes programmes, je n’ai pas suivi bĂȘtement une mĂ©thode miracle en ligne. J’ai testĂ© de nombreux exercices pour cibler ceux qui Ă©taient pertinents par rapport Ă  mes objectifs.

Si je vous partage mes ressources, c’est pour vous donner des idĂ©es sur comment vous pouvez vous organiser et ainsi passer de l’inspiration Ă  la motivation.


Training journal

Comment passer de la motivation Ă  la discipline ?

En crĂ©ant un sentiment de responsabilitĂ© envers soi-mĂȘme.

C’est un concept que nous avons commencĂ© a explorĂ© lors du Challenge #25 : 1 mois sans alcool.

Depuis, je bois beaucoup moins. Cela est en partie dĂ» au fait que je consigne chaque unitĂ© d’alcool que j’ingĂšre dans un tableau.

Pour rappel, si vous buvez 3 pintes de DĂ©lirum, vous ĂȘtes dĂ©jĂ  Ă  plus de 10U.

Les 3 barres orange correspondent Ă  ma rencontre avec des digital nomads belges (true story).

Je me sens responsable de ne pas dĂ©passer 15. Cela peut vous paraĂźtre bĂȘte, mais je n’ai pas envie de voir apparaĂźtre du rouge dans mon tableau.

Je ferai probablement une exception fin juin lors de cette fameuse semaine annuelle oĂč je reverrai mes amis d’école d’ingĂ©nieur.

Je dĂ©passerai, mais je saurai pourquoi. Je serai d’ailleurs probablement content de voir cette barre rouge qui me rappellera des bons souvenirs.

Pour le sport, c’est pareil.

👉 Comment pouvez-vous crĂ©er ce sentiment de responsabilitĂ© ?

Vous pouvez par exemple vous engager auprĂšs d’un ami d’aller courir ensemble 3 fois par semaine. Si vous ne le faites pas, vous briserez une promesse (et personne n’aime dĂ©cevoir les autres).

Personnellement, j’ai optĂ© pour un training journal.

Chaque jour, je note les programmes que j’ai complĂ©tĂ©s, ainsi que mes ressentis sur la session.

Au moment oĂč j’écris cette newsletter, cela fait 156 jours que je m’y tiens.

Code couleur :

  • Jour de repos : bleu

  • Blessure : jaune

  • Aucune excuse : rouge

Le 15 mars 2021, je n’avais aucune excuse. J’étais de repos la veille, et je n’ai pas Ă©tĂ© fichu d’aligner un handstand correct. Évidemment, j’avais bu la veille.

C’est la seule ligne rouge de mon training journal.


J’espĂšre avoir rĂ©ussi Ă  vous donner quelques idĂ©es pour vous mettre en mouvement.

Essayez. CrĂ©ez-vous un petit programme. Tenez un journal. Au bout de 30 jours, faites le bilan. Vous n’avez rien Ă  perdre.

À trĂšs vite, pour un challenge orientĂ© business,

Ulysse


Le saviez-vous ?

J’ai lancĂ© un atelier d’introspection en 40 jours pour apprendre Ă  se connaĂźtre.

En le parcourant, vous apprendrez Ă  Ă©valuer votre situation, Ă  faire de meilleurs choix, et Ă  reconnecter avec vos rĂȘves.

Chaque jour, vous découvrirez des ressources à explorer, des citations à méditer, et surtout, des questions à vous poser.

DĂ©couvrir l'atelier d'introspection


Quelqu'un vous a envoyĂ© cet article ? Cette personne vous estime ! Abonnez-vous pour recevoir les prochaines Ă©ditions.