Challenge #29 : Déchiffrer une ancienne stèle Maya

L'incroyable histoire de la reine K'atun de Namaan

Ma’alob k’iin,

Ici Ulysse en direct du Mexique. 🇲🇽

Quelle aventure !

Cet épisode rassemble toutes les raisons pour lesquelles je me suis lancé dans cette quête de relever 100 challenges à travers le monde :

  • Voyager

  • Découvrir des cultures

  • Explorer de nouvelles idées

  • Développer ses propres méthodes

  • Apprendre des tas de choses

  • Se dépasser

En marchant dans les ruines de Chichén Itzá, l’une des sept nouvelles merveilles du monde, on peut ressentir la grandeur de la civilisation qui a érigé ces monuments.

Comment a-t-elle disparu ?

Alors que ma curiosité commençait à s’éveiller, je n’imaginais pas que j’étais sur le point d’embarquer pour un voyage d’une incroyable richesse.

D’un simple questionnement, j’allais me retrouver à répondre au challenge d’un grand mayaniste : déchiffrer la troisième stèle de Piedras Negras.

Quels messages se cachent derrière ces hiéroglyphes ?

La réponse se trouve dans la vidéo de ce 29ème challenge :

J’en profite pour passer un big up à Flakesand qui est à l’œuvre sur cette miniature incroyable. C’est un gars très créatif avec beaucoup de talent. En cliquant sur son nom, vous arriverez sur son Instagram.


Je suis fier du résultat. J’ai mis toute mon énergie dans ce montage pour rendre le sujet intéressant, digeste, et faire monter d’un cran la qualité de la chaîne YouTube.

Quelques statistiques :

  • 13 pistes vidéos

  • 4 pistes audios

  • 14 musiques

  • 46 effets sonores différents

  • 166 images illustratives

  • 20 enregistrements de mon écran

  • Beaucoup d’heures devant mon MacBook pro 13”

Ayant détaillé la méthode dans la vidéo, je préfère vous partager dans cette newsletter des ressources pour en découvrir un peu plus sur la civilisation maya.


Ressources

C’est pas magicien

Si vous n’avez qu’une demi-heure à accorder aux mayas, je vous conseille ce bon vieux C’est pas sorcier. Il vous initiera aux concepts les plus importants avec une pédagogie rare.

Histoire du déchiffrage de l’écriture maya

Si vous avez deux heures à consacrer pour en apprendre plus sur cette civilisation, je vous recommande (après l’épisode de C’est pas sorcier) ce documentaire Arte sur l’histoire du déchiffrage de l’écriture maya.

Vous découvrirez les histoires de ces hommes et ces femmes qui ont contribué au fil des années au décodage de ce puzzle immense qu’est l’écriture maya.

Update : Il semblerait que le documentaire ne soit plus disponible. Si vous le retrouvez, n’hésitez pas à m’envoyer le lien !

Pour un peuple, perdre son histoire est une tragédie. La retrouver est un miracle. Grâce à l’une des plus grandes entreprises scientifiques de ces deux derniers siècles, les mots des anciens scribes mayas raisonnent à nouveau.

Introduction aux Hiéroglyphes Mayas

Si ensuite vous vous éprenez de ces étranges signes, je vous recommande l’Introduction aux Hiéroglyphes Mayas de Harri Kettunen (de l’Université d’Helsinki) et Christophe Helmke (de l’Université de Copenhague).

La bonne nouvelle, c’est que le PDF complet en français est disponible gratuitement en ligne.

Accéder au PDF

Pour déchiffrer la stèle 3 de Piedras Negras, je me suis grandement appuyé sur ce livre que j’ai parcouru en long, en large, et en pas chassés.

J’en profite pour remercier une nouvelle fois leurs auteurs qui m’ont été d’une grande aide dans ce challenge un peu fou.

D’ailleurs, j’ai échangé récemment avec Ramzy Barrois qui a traduit cet ouvrage en français. Il m’a proposé une version différente de l’histoire de Piedras Negras. Selon lui, Lady K’atun ne monta pas sur le trône lors de son mariage, mais bien 25 ans plus tard. Il suppose que la première reine qui n’était pas fertile mourut, d’où l’évocation de cette “prise du thrône” dans la stèle.

Enfin, si vous quittez votre job pour devenir mayaniste, voilà le codex de Dresde qui n’attend plus que vous !

Convertisseur de dates dans le calendrier maya

Si vous avez vu ma vidéo, vous savez maintenant compter en maya, et vous êtes familiers avec ce qu’est un compte long.

N’avez-vous pas envie de savoir comment s’écrit votre date de naissance en Maya ?

Moi, si !

Je suis né le 9 février 1994, ce qui nous donne en compte long 12.19.0.15.10.

En décomposant, cela signifie que depuis la création du monde selon les Mayas, il s’est déroulé :

  • 12 bak’tuns (soit 12 X 144 000 = 1 728 000 jours)

  • 19 k’atuns (soit 19 X 7 200 = 136 800 jours)

  • 0 tun (soit 0 X 360 = 0 jour)

  • 15 winals (soit 15 X 20 = 300 jours)

  • 10 k'ins (soit 10 X 1 = 10 jours)

Dans le calendrier sacré, Tzolk'in (cyclique sur 260 jours), je suis né un 4 Ok.

Et dans le calendrier solaire, Haab (cyclique sur 365 jours), je suis né un 8 Pax.

Cette nuit-là était d’ailleurs sous la surveillance du Lord of the Night G4.

Le total s’écrit de la manière suivante :

Peut-être avez-vous fait le rapprochement ?

C’est avec une séquence similaire que s’ouvre la stèle 3 de Piedras Negras, sur la date de naissance détaillée de la reine K’atun de Namaan.

Si vous voulez également vous amuser à décomposer et lire la vôtre, cliquez ici :

Convertisseur de date

Anecdote : Dans le calendrier maya, le 21 décembre 2012 est devenu célèbre comme étant le terminus (tout le monde descend). C’était en réalité la fin d’un supercycle de 13 bak’tuns depuis la création du monde selon les Mayas. Cette date s’écrit ainsi en compte long : 13.0.0.0.0.


Ce sujet est beaucoup trop vaste pour pouvoir le traiter correctement en une newsletter, d’où ce choix de vous rediriger vers des ressources (de qualité, c’est promis).

Pour une fois, je vais donc garder cette édition concise, en espérant avoir ouvert votre curiosité sur cette civilisation.

À très vite, pour un nouveau challenge,

Ulysse


Le saviez-vous ?

J’ai lancé un atelier d’introspection en 40 jours pour apprendre à se connaître.

En le parcourant, vous apprendrez à évaluer votre situation, à faire de meilleurs choix, et à reconnecter avec vos rêves.

Chaque jour, vous découvrirez des ressources à explorer, des citations à méditer, et surtout, des questions à vous poser.

Découvrir l'atelier d'introspection


Quelqu'un vous a envoyé cet article ? Cette personne vous estime ! Abonnez-vous pour recevoir les prochaines éditions.